Études de cas

Réduire l’absentéisme au sein de l’hôpital

Agir sur tous les niveaux hiérarchiques pour introduire une cohérence managériale et placer l’encadrement au centre du dispositif permet d’obtenir des effets qui s’inscrivent dans la durée.

Au sein de ce centre hospitalier public, spécialisé en gériatrie, l’absentéisme moyen pour chaque agent atteignait 25 jours par an et ce malgré une augmentation des effectifs qui n’avait pas enrayé le problème.

La Direction a décidé d’engager, avec l’aide d’Appui Consultants, une action globale qui s’inscrit dans la durée. Elle agit sur tous les leviers (outils RH, pratiques managériales, organisation, conditions de travail) dans une logique de cohérence, en plaçant l’encadrement des équipes au centre du dispositif et en organisant le soutien par la Direction et la ligne hiérarchique.

Une première phase a eu pour objectif de convaincre les principaux acteurs concernés et notamment l’encadrement, qu’il est possible d’agir de façon constructive sur un sujet aussi difficile que l’absentéisme, dans la perspective d’améliorer les conditions de travail, les relations au sein des équipes et la qualité de service. Un travail particulier d’analyse de la situation globale de l’établissement et d’écoute de l’encadrement a permis de créer cette conviction.

Trois actions ont ensuite été conduites de façon complémentaire.
- Nous avons animé un groupe de travail, constitué de membres de la Direction, d’encadrants et de l’équipe RH. Il a eu pour objectif de revisiter et enrichir les règles RH en rapport avec l’absentéisme et de revoir les modalités de remplacements. Il a également défini des indicateurs qui permettent de suivre l’absentéisme au sein des services et de responsabiliser les équipes sur ces questions. Enfin ce groupe de travail a pointé les bonnes « pratiques » en matière de management des personnes en difficulté.
- Nous avons déployé une « formation action » auprès l’ensemble de l’encadrement pour l’outiller afin qu’il puisse agir auprès de son équipe et des agents, de façon appropriée. Il s’est agi ici de l’aider à s’approprier les « pratiques » définies par le groupe de travail.
- Nous avons créé les conditions pour que Direction et encadrement agissent en complémentarité et de façon « durable » sur ces questions en animant des séminaires de Direction sur ces questions.

Aujourd’hui, des réunions d’encadrement spécialement dédiées au management et aux résultats en matière d’absentéisme sont organisées et permettent d’apporter des solutions particulières aux services en difficulté. De plus, encadrement d’équipes et cadres chargés de la gestion du personnel se rencontrent régulièrement pour faire le point. Le Médecin du Travail et l’Assistante Sociale sont sollicités, généralement par les Agents en difficulté, sur les conseils de leur responsable d’équipe.

Aujourd’hui, dans cet établissement, toute réduction d’une journée sur l’absentéisme moyen, permet de gagner deux « équivalents temps plein ».

Voir toutes les études de cas

Quand la qualité des
relations humaines crée
la réussite collective...